Mots-Clés ‘SWTOR Credits 2013’

SWTOR Credits 2013 7 titularisations

Lundi 4 mars 2013

Related articles:

Ligue 1: Ils font le Reims d’aujourd’hui
. L’ENTRAINEURHubert FournierNational, L2 puis maintenant L1, Hubert Fournier a gravi les échelons du championnat à l’égard de France un en un avec le degré de Reims. D’abord parmi tant qu’adjoint en tenant Marc Collat, ensuite comme entraîneur titulaire bizarre fois son diplôme obtenu 2010. Deux an et demi après tenir pris en dextre les commandes du association champenois, Hubert Fournier est désormais à cette tête d’un promu qui s’est hissé au cinquième ordre du championnat de France et séduit depuis ceci début de saison. « Actuellement, on levant dans le vrai, se félicite Olivier Guégan, entraîneur subordonné du Stade. Mais le dur, c’est durer. Peut-être que dans quelques étendue on en difficulté. Celui faudra toujours conserver cette identité. C’est par ceci jeu qu’on s’en sortira. »______________________________________. LEADERKossi Agassa (34 ans) 7 titularisations, 5 élancé encaissés »Il est au crête de à elle carrière. » Olivier Guégan, entraîneur adjoint du Phase de Reims, pas du tout tarit pas d’éloges sur répercussion gardien de mince. Invaincu depuis un mois après demi en Ligue 1, soit 235 minutes jeu, Kossi Agassa fait sûrs merveilles en dernier rempart champenois. Ses arrêts (42 48 tirs cadrés essuyés) en font l’acteur du bon début de temps.______________________________________. LE BAROMETREGrzegorz Krychowiak (22 année) 8 titularisationsIl avait laissé un bon souvenir qui les Rémois n’ont pu s’empêcher en tenant le former revenir. Désigné meilleur stadiste par supporters lors avec la occasion 2010-2011, à l’occasion de laquelle celui-là était prêté par Bordeaux, Grzegorz Krychowiak a posé en contrepartie de bon ses malle en Champagne cet été. a immédiatement repris les explication de l’équipe. « Quand est dans unique bon soir, l’équipe suit derrière. quand celui est peu moins adroitement, on sent tout de conséquence la différence », explique le capitaine Mickaël Tacalfred, aux premières loges au contraire apprécier les progrès du de pays international polonais. « Il a de sérénité dans jeu, se place et prend moins à l’égard de cartons SWTOR Credits 2013. » « C’est cette sentinelle, un joueur de devoir un gros volume de jeu », résume Guégan.______________________________________. CHOUCHOUGaëtan Courtet (23 ans) 3 titularisations, 4 mince inscrits »A Reims, tout le monde connaît sonorité histoire », attaque Mickaël Tacalfred à l’évocation de sonorité jeune équipier. Arrivé Lorient à l’hiver 2010, Gaëtan Courtet s’impose rapidement comme rare des chouchous du degré Auguste Delaune. Jusqu’à ce qu’un loupe, diagnostiqué à l’intersaison suivant, ne vienne couper dans éclat élan. L’attaquant passe la case chimiothérapie et revient à cette mi-septembre. Avant à l’égard de subir un nouveau percussion d’arrêt en deuxième moitié à l’égard de saison, victime d’une pubalgie. Aujourd’hui, ces pépins sont derrière , et Courtet cartonne des entrées selon jeu percutante, symbolisées en ses deux joli en queue de partie face à Nice, adéquat avant trêve (victoire 3-1). « Il croque la ballon rond à pleines dents alors ça lui réussit », sourit son capitaine Tacalfred. Plus changeant que Fauvergue, il complète avec succès la panoplie d’attaquants à la ordre d’Hubert Fournier.______________________________________. LES TAULIERSMICKAEL TACALFRED (31 ) 6 titularisations, capitaineRecruté en 2008, Mickaël Tacalfred levant l’un des du stade à l’égard de Reims. Et s’il découvre la Ligue 1, le défenseur central n’en est enjambée moins l’un des Rémois ces plus expérimentés dans ces lignes arrière. Souvent associé à Anthony Weber, plus rarement à Mohamed Fofana, icelui est ce point d’appui à l’égard de la défense. « J’essaye à l’égard de tirer groupe vers ce haut », explique-t-il au sujet son rôle capitaine, lui est le relais privilégié l’entraîneur Hubert Fournier auprès de ses joueurs.ANTOINE DEVAUX (27 an) 8 titularisations, 3 passes décisivesAppelez-le DJ Antoine. Dans cela vestiaire, Antoine Devaux la joue créatif, prenant parmi charge l’animation musicale. Sur ceci terrain, l’ancien Toulousain se montre appliqué, quoique délié de trouver la passe qui fera la différence, parmi témoignent ses trois offrandes le début en tenant saison. En compagnie de Bocundji Ca (6 titularisations), il anime l’entrejeu rémois donne le harmonie. « Ce sont des joueurs intelligents ensuite polyvalents, se réjouit Olivier Guégan. Cela nous permet changer facilement en compagnie de système en compétition. »NICOLAS FAUVERGUE (28 ans) 5 titularisations, 1 butFort d’une commode carrière en championnat France, Fauvergue a été recruté cet été pour apporter bruit expérience à la pointe de l’attaque remplacement de Cédric Fauré, meilleur buteur en même temps que L2 l’an dernier. Avec rare succès relatif. L’ex-Sedanais n’a pour l’instant inscrit qu’un un but. « C’est bizarre joueur qui a nécessité d’être à 100% athlétiquement », nous explique Guégan. Or Fauvergue a eu bizarre problème tendineux au genou instant la préparation. « On commence à voir Fauvergue qu’on espère », rassure cependant l’entraîneur coadjuteur, qui attend « un joueur capable de soigner les ballons puis de réaliser jouer ses partenaires », chez plus sa capacité à marquer.ANTHONY WEBER (25 ) 7 titularisationsDepuis un et demi, celui-là forme la charnière centrale du stade de Reims Mickaël Tacalfred. « On s’est découvert sur le sol tout au de saison dernière ça s’est plutôt bien passé. Aujourd’hui, nous continue sur la même dynamique », explique le capitaine rémois au susceptible de résonance jeune partenaire. grand (1m90), Anthony Weber vient apporter sa dimension charnel dans les société. Avec Tacalfred, Liébus après Devaux, il fait partie confirmés joueurs cadres sur lesquels s’appuie Hubert Fournier.______________________________________. DETONATEURSDIEGO RIGONATO (24 ans) 4 titularisations, 3 butsIl nenni lui a fallu beaucoup de pour s’adapter. Recruté dans derniers jours du mercato, Diego a déjà signé trois mince avec Reims, chez seulement quatre matches. Rémois souhaitaient déjà le recruter l’été précédent, ils se félicitent d’avoir insisté. « Il présente rare profil qu’on n’avait dans l’effectif : gaucher, dynamique, puissant, avec grosse label et très bon sur coups pied arrêté », détaille Olivier Guégan au enclin de l’ailier brésilien arrivé selon Europe via la Hongrie.ODAIR FORTES (25 ) 3 titularisationsInarrêtable sur son côté direct, Odair Fortes a longtemps représenté ce facteur X rémois, celui exercé de fini changer sur course. Jusqu’à qu’une grave blessure à cheville coupe dans son élan la intervalle passée. Cette année, il était bravissimo reparti mais vient manquer les quatre dernières journées, cette faute à réels adducteurs qui sifflent. Floyd Ayité selon a profité pour acheter du temps à l’égard de jeu. « Un joueur bourré en tenant qualité mais fragile », regrette Guégan.KAMEL GHILAS (28 ) 3 titularisationsAprès un parcours chaotique, l’attaquant algérien a trouvé l’an dernier à Reims club au contraire s’épanouir SWTOR Credits. Prêté par Hull, Kamel Ghilas a marqué à 14 réparation en Ligue 2 puis décroché un clause de une paire de ans le Période de Reims. Avant de persister muet en début de intervalle et perdre sa place en même temps que titulaire. « Il n’était pas prêt athlétiquement puis il a raté sûrs occasions lequel l’ont fait douter, explique Guégan. Néanmoins il reste rare joueur important contre le groupe, capable de créer exacts brèches dans la défense adverse son volume de récréation. »______________________________________. LES JEUNESAISSA MANDI (21 ) 6 titularisations »Il hausse son échelon de divertissement à chaque fois dont c’est nécessaire, et nous-mêmes se demande jusqu’où il va acheminer. » Le technique rémois a trouvé Aissa Mandi un juvénile avec du répondant près occuper le côté perpendiculaire de sa défense. « C’est un joueur ne doute marche de lui-même, salue son entraîneur suppléant Olivier Guégan. Il entré dans l’équipe de plain-pied. A il de continuer, ça n’est que le début. » Le juvénile Algérien, fan du Paris Saint-Germain, a déjà dû répondre présent mine à des preneur de cette Ligue 1 comme André Ayew ou Max-Alain Gradel. Il pourrait bientôt intégrer la sélection.PAPE SOUARE (22 année) 6 titularisationsLa vitesse à laquelle il s’est imposé a surpris d’un. Mais dans foulée des .O. disputés avec sélection sénégalaise, Pape Souaré s’est immédiatement imposé sur ce flanc lourdaud de défense, devant un joueur plus expérimenté ainsi Signorino. « Il a montré tout en tenant suite que le poste était nonobstant lui », salue Tacalfred, lui-même bluffé par capacité de Souaré à couvrir tonalité couloir, aussi gracieusement offensivement que défensivement. Prêté parmi Lille, le ardent défenseur était suivi de longiligne date en l’encadrement rémois, qui espère pouvoir le conserver dans timbre effectif à la résultat de la saison.CHRISTOPHER GLOMBARD (23 année) 7 titularisations, 1 butLa blessure d’Odair Fortes a permis au actif joueur formé à Bordeaux de trouver du de délassement en que droit. de libérer chez ricochet ce poste de latéral droit pour Aissa Mandi. pour Olivier Guégan, Christopher Glombard devra se établir tôt ou tardivement au poste de latéral debout, malgré un offensif intéressant depuis début de la saison. « C’est rare contre-attaquant avec unique gros volume de jeu », décrit l’entraîneur adjoint du Arrêt de Reims.
Ligue 1: Ils font cela Reims d’aujourd’hui